Bonjour à tous,
 
Je suis très honoré et très heureux d'écrire ces quelques lignes sur la réalisation de mes arcs en bois.
 
Je m'aperçois que d'autres personnes apprécient, partagent ou comprennent cette passion .
 
Je suis allé à l'école de la Reid pour devenir garde forestier et je connais bien les essences forestières indigènes.
 
Je suis artiste peintre et je tire avec des arcs recurve et compound occasionnellement depuis plusieurs années.
 
J'ai eu l'envie de voir si c'était possible de sculpter un arc dans des arbres de chez nous , pour retrouver les émotions ressenties dans mon enfance, lorsque armé d'une ficelle j'allais à la recherche d'une branche de noisetier fraîche, pour me fabriquer un arc dont les performances ne me satisfaisaient pas vraiment .
 
Motivé par la curiosité de pouvoir constater par moi même l'efficacité d'un arc archaïque et la satisfaction de voir qu'il était possible d'être précis, j'ai multiplié les expériences avec les essences les plus utilisées dans nos régions , surtout du frêne, quelques rares ormes, quelques chênes, ainsi qu'une essence d'arbre importée d'Amérique pour faire des piquets, le robinier faux acacia qui est très bon en archerie et que j'aimerais beaucoup pouvoir retrouver.
 
Je sais qu'il y en a par ici et que j'ai beaucoup plus de chance d'en retrouver que de l'if.
 
Il me reste beaucoup d'arbres à découvrir en archerie, dont l'if, l'alisier blanc, l'alisier torminal présent aussi chez nous, mais plus rare.
 
Je remercie les personnes qui m'ont autorisé à parcourir leurs bois pour y retrouver ces arbres aux qualités si exigeantes pour pouvoir réaliser des arcs. 
 
Je reste à la recherche de petits frênes, de Robiniers faux acacia, d'if, d'alisier, droit sur plus de deux mètres de haut, sans nœuds et de moins de 30 cm de diamètre ( sauf exception) pour pouvoir continuer mes réalisations.
 
Je suis toujours nouveau dans le club et je vous remercie tous pour votre accueil, pour votre dévouement envers les jeunes, pour vos conseils.
 
Merci de m'avoir donné cette occasion de parler de mes arcs.
 
Amicalement,
Frédérick Godard   
 
Frédérick Godard 
Frédérick Godard
 
Frédérick Godard
 
Frédérick Godard
  
Frédérick Godard
  
Frédérick Godard